Guo2015
Adapté à partir de Guo et al, Oncogene, 2015

Le microenvironnement tumoral (TME / tumor microenvironment) est l’environnement cellulaire dans lequel existent les cellules cancéreuses ; il englobe les vaisseaux sanguins, les cellules immunitaires, les fibroblastes, les molécules de signalisation comme les chimiokines et la matrice extracellulaire. Un nombre croissant de données probantes indiquent que le TME joue un rôle de premier plan dans tous les aspects de la biologie du cancer, comme la croissance du cancer, la croissance des vaisseaux sanguins (angiogenèse), la propagation (métastases) et la progression de la tumeur.  Le TME est donc devenu la cible de compagnies biopharmaceutiques qui mettent au point de nouvelles thérapies anticancéreuses.

Il est désormais établi que les chimiokines, telles que la CXCL12, créent un microenvironnement permissif favorisant la croissance de la tumeur et le développement de métastases. Les Spiegelmers* ont la capacité de se lier à deux sites clés dans les chimiokines (protéines) afin de perturber leur activité et de les cibler à des fins de destruction. La technologie des Spiegelmers est donc bien adaptée pour la création de produits haut de gamme pour cette classe importante de cibles dans le TME.